Suite de la lettre du Président

Christian HAMARD, Président de l'Amicale des Usagers du Train était invité par le PCF et un Collectif de Cheminot le 02 mars 2018 à Libourne pour débattre et présenter le dossier de demande de réouverture de la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens.
Les élus présents et les usagers qui utilisent les différentes ligne de Gironde ont été très attentifs aux explications fournies et se sont engagés à soutenir les efforts de l'Amicale pour obtenir gain de cause pour la réouverture de cette ligne, indispensable pour le désenclavement de la Haute Gironde...

Le 12 mars 2018 à Marsas l'Amicale était représentée par Christian HAMARD et Matthieu DELOMIER à la réunion organisée par Véronique HAMMERER députée de la 11ème circonscription de Gironde afin de préparer les débat qui auront lieu dans le courant du mois d'AVRIL pour aborder les différentes opportunités pour faciliter les déplacements et la mobilité en Haute Gironde.
L'Amicale comme à son habitude défendra la réouverture de la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens...!

PRESENTATION DU SCoT

 SCHEMA de COHESION TERRITORIALE le 20 mars 2018 à Blaye

Etaient présents : Denis BALDES Président de la Communauté de Communes de Blaye; Philippe PLISSON Président de la Communauté de Communes de l'Estuaire, Eddie PUYJALO Conseiller Régional et Président de CPNT et de nombreux élus...

 

       Denis BALDES a présenté aux élus et au public le "schéma de Cohésion territoriale qui regroupe les 2 Communautés de Communes de l'Estuaire et du Blayais.

      Ce schéma comprend bien sûr le volet des TRANSPORTS et de la MOBILITE qui est plus que jamais d'actualité, compte tenu des difficultés de déplacements que les habitants de ce secteur subissent.

 

     Christian HAMARD, Président de l'Amicale était bien sûr présent pour défendre la réouverture de la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens.

 

D'autres projets ont également été discutés à savoir :

-    mise en place d'un échangeur sur l'autoroute à la hauteur de Saint Christoly pour faciliter l'accès à l'autoroute A10 en direction de Bordeaux...(questions : qui finance ?... quid du péage ?... et toujours plus de voitures à l'entrée de la Métropole...)

-    la mise en place "d'autocar rapides" après élargissement de la D137 jusqu'à Saint André de Cubzac puis ensuite jusqu'à BORDEAUX... (même problème d'entrée en métropole)

-    la mise en place de bateau (privé) en direction de Bordeaux par la Gironde...( mais là rien de concret... pas de financement annoncé et pas de plan de charges...)

 

En conséquence nous sommes persuadés que la proposition de rouvrir la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens est la meilleure solution ... POURQUOI ?? 

 

1/ le public est demandeur (+ de 730 signatures de notre pétition)

2/ utilisation du tracé existant (pas de rachat de terrain)

3/ un projet abouti et chiffré

4/ un investissement certes mais pour le très long terme...

5/ un coût qui ne représente que 3.16% du budget annuel transport de la Région (727M€) mais qui serait étalé sur 30 ou 40 ans...

6/ nul besoin de rachat de rames de train supplémentaire puisque ça sera le prolongement de ceux qui s'arrêtent actuellement à Saint Mariens et qui viendront à Blaye...

7/ des travaux rapides à réaliser (8 mois environ)

8/ pas de grosses structures de gares (Blaye et Saint Christoly) avec de simples distributeurs de billets et les quais sont existants à Saint Christoly...

9/ Enfin et très important la possibilité de redonner des infrastructures ferroviaires au PORT de COMMERCE de Blaye !

 

Actuellement 10750 véhicules/jour entre Blaye et Pugnac et 15700 depuis Pugnac vers Bordeaux...CA SUFFIT !!!

 

 

 

Présentation de l'étude par le Cabinet A-URBA

LIGNE SNCF BLAYE - SAINT MARIENS

le 6 mars 2018, nous avions écrit au Président de Région Alain ROUSSET pour lui rappeler l'engagement qu'il avait pris d'avoir à nous présenter le contenu de l'étude qu'il avait commandée au Cabinet A-Urba au sujet de l'amélioration de la mobilité en Haute Gironde pour faire face à son enclavement.

Monsieur ROUSSET nous a donné satisfaction et une réunion s'est déroulée le 29 mars 2018 à Blaye en présence de Denis BALDES Président de la CC de Blaye et Président du SCOT, de Philippe PLISSON Président de la CC de l'Estuaire, de Lydia HERAUD Conseillère Régionale, des Conseillers du Président de Région, de nombreux élus, de 2 représentants du Cabinet A-Urba et de Christian HAMARD et Jean-Jacques TACHOIRE, membre de l'Amicale des Usagers du Train.

Une longue présentation technique nous a été fait, essentiellement basée sur des critères de calculs définis par l'INSEE à l'échelon national.

Nous avons fait remarquer qu'il n'était pas crédible de baser une étude sur des données nationales sans tenir compte des spécificités de notre région.

De plus, cette étude réalisée en 2006, puis réajustée en 2013 ne peut en aucun cas être prise en considération tant des disparités évidentes avec les chiffres de l'étude et la réalité du terrain ont été relevées.

Nous avons souligné de plus que la démographie et les contraintes environnementales ont évoluées depuis 2013.

Face à la réhabilitation de la ligne SNCF Blaye -Saint Mariens que nous défendons avec un projet réaliste et chiffré, il nous a été opposé l'autobus avec une "liaison rapide" par la Bande d'arrêt d'urgence rélargie vers la Métropole Bordelaise de puis Saint André de Cubzac !

Un projet non chiffré entraînant de grosses perturbations de circulation lors de la mise en place des 2 côtés de l'autoroute, projet qui n'évitera pas les accidents et autres pannes de véhicules sur cette B.A.U....et les bouchons à l'entrée de la Métropole...

Quid enfin des 10700 véhicules/jour qui transitent sur la D137 entre Blaye et Pugnac et les 15700 depuis Pugnac vers Saint André de Cubzac...! pas d'amélioration prévue pour les usagers.

En résumé, nous avons martelé que le train était la seule solution pour parvenir à réduire le temps de trajet entre Blaye et Bordeaux et avons confirmé nos dires avec la diffusion aux participants d'une plaquette explicative de notre projet.

En conséquence, l'Amicale va continuer de suivre au plus près ce dossier avec le Président du SCOT qui doit solliciter prochainement une réunion à la Région avec Monsieur LAGRAVE, Vice-Président en charge des Transports.

A suivre donc !!

 

Réduire les émissions liées aux déplacements (P.C.A.E.T)

POURQUOI UN PAN CLIMAT ?

La Loi Transition Energétique Pour la Croissance Verte (TEPCV) d'août 2015 rend obligatoire pour les intercommunalités de + de 20.000 habitants l'élaboration et l'approbation d'un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) d'ici décembre 2018.

 

Dans le cadre de ce plan, le 1er sujet de cet atelier était "comment réduire les émissions liées aux déplacements - Repenser la mobilité"

 

Christian HAMARD, Président de l'Amicale du Usagers du Train était présent à cette réunion publique organisée le 25/04 par la Communauté de Communes de Blaye.

 

Il a pu développer le sujet majeur qu'est l'incontournable nécessité de rouvrir la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens.

Il a confirmé les informations de la Direction des Infrastructures pour 2017, à savoir que les mouvements de la population des CDC de l'Estuaire et du Blayais (35000 habitantsen direction de la Métropole Bordelaise engendrent fatalement d'importants polluants atmosphériques liés à la voiture.
Pour appel, les comptages véhicules/jour  effectués en 2017 :

- 10570 véhicules/jour sur la D137  depuis Blaye vers Saint André gare ou Bordeaux

- 1850 véhicules/jour sur la D22 vers Saint Mariens gare

- 3860 véhicules/jours sur la D669 depuis Blaye vers  Saint André gare ou Bordeaux

 

Soit un total de 16280 véhicules/jour qui se déplacent chaque jour vers Bordeaux !!

 

Si on applique le taux INSEE de 7% retenu pour définir la part d'intermodalité que capterait  les Transports en Commun (donc le train) serait de 1100 voyageurs/jour soit 275000 à l'année !!

 

Force est donc de rappeler qu'on peut lutter efficacement contre ce "tout voitures" en rouvrant la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens...

 

Christian HAMARD a donc demandé d'inscrire dans ce plan la réouverture de la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens pour que les travaux de réhabilitation de la ligne puissent débuter rapidement.

 

Dossier Transport et Mobilité

Depuis le mois de MARS 2018, Christian HAMARD Président et Matthieu  DELOMIER de l'Amicale des Usagers du Train ont participé aux réunions qui se sont tenues sur l'ensemble du territoire de Haute Gironde pour entendre les doléances et les attentes des habitants en matière de transport et de mobilité pour désenclaver notre territoire.

Avec 9 autres collègues "Mobil'acteurs" nous avons pu présenter à Madame la Députée Véronique HAMMERER en premier résultat du dossier compilé et rédigé à la suite de  ces 18 réunions et qui sera finalisé le 8 octobre 2018 avant qu'il soit présenté aux Elus, à la presse et aux habitants le 15 novembre prochain.

Nous vous présenterons alors le résultat de nos échanges et le contenu du résultat définitif des solutions préconisées par les habitants pour désenclaver le territoire de Haute Gironde.

L'Amicale des Usagers du Train a bien sûr défendu la réouverture de la ligne SNCF Blaye - Saint Mariens, projet qui a été entendu et souhaité par un très grand nombre de nos concitoyens lors de toutes les réunions.

Ce sera aux élus de choisir, après la présentation du dossier par Madame HAMMERER, le meilleur des projets et nous souhaitons que le rail ait une place prioritaire dans les travaux à entreprendre.

NOUS Y VEILLERONS !!

 

ci-dessus Photos de Madame HAMMERER Députée, Christian HAMARD Président de l'Amicale, photo de l'Assemblée lors de la présentation et Matthieu DELOMIER

           Monsieur le Président... SOYEZ VISIONNAIRE !!

 

 

En 1958 il y a donc exactement  60 ans !, les élus de Bordeaux ont décidé de démanteler toutes les lignes de tramway de la ville au prétexte de faciliter la circulation des voitures dans l'agglomération Bordelaise...imités en cela par tous les élus  de grandes villes ou circulaient des "tram" !

Résultat 60 ans après, Bordeaux en premier puis toutes les grandes villes et Métropoles également constatent leur erreur phénoménale d'avoir privilégié le "tout pour la voiture" .

La Métropole Bordelaise s'est donc doté depuis quelques années d'un nouveau tramway pour tenter d'enrayer les déplacements en voiture dans le centre et en périphérie de la ville... Malgré le coût exorbitant des travaux nous pouvons saluer le résultat positif de ce choix et constatons qu'il est plus facile de se déplacer dans Bordeaux.

 

ce qui est vrai pour le tramway... l'est également pour le train !! 

                       ne renouvelez pas les erreurs du passé !!

 

Vous n'êtes pas sans ignorer les bouchons journaliers sur les routes et autoroutes menant à Bordeaux et principalement celui de l'A10 qui depuis le "Pont sur la Dordogne, voire depuis l'embranchement de St André, qui causent de véritables dégâts environnementaux et des pertes de temps incompressibles pour les Usagers...

 

Une grande campagne nationale initiée par le "Rapport SPINETTA" (que vous dénoncez d'ailleurs lors de votre interview sur FR3),  vise à supprimer toutes les petites lignes "non rentables" ! et je vous cite :

 

- Le rapport SPINETTA est une absurdité quand il parle des petites lignes !

- En effet un service ferroviaire ne peut pas être rentable !

- Ce n'est pas à l'usager de supporter tout le coût du transport !

- Il faut remettre les trains en marche !... le ferroviaire c'est l'avenir !

- Ce qui se fait par le ferroviaire c'est :

        - l'aménagement du territoire ...

        - la lutte contre le réchauffement climatique ...

        - aider au déplacement de la population ....

        - aider les jeunes à aller à l'école ...

- On peut trouver des financements avec la Caisse des Dépôts  qui ouvrent        des prêts pour des travaux dont les infrastructures vont durer 1 siècle !! ...

- Avec les moyens actuels une réhabilitation de voie se fait très vite ...(8 mois pour la ligne Blaye - Saint Mariens -voir l'étude OLICHON  que nous vous avons fournie)

 

Monsieur le Président ... Nous vous demandons simplement : 

 

1/ de mettre  en accord vos déclarations avec les besoins des 36000 habitants des Communautés de Communes de l'Estuaire et du Blayais dont 1050 sont prêts à prendre le train à Blaye ou Saint Christoly pour aller soit à CENON (tram) soit à Bordeaux..... N'y a t'il pas là un réel potentiel ?

 

En effet, l'étude des chiffres fournis  par la Direction des Infrastructures de Haute Gironde d'une part  (après application taux INSEE de 7% sur le volume de voitures vers Bordeaux = à 15000/jour)...et ceux du Cabinet A-Urba pour nos 2 Communautés de Communes de l'Estuaire et du Blayais. (voir page 26 de l'étude tableau d'évaluation des Zones 115  et 116 ) sont similaires sur le résultat (soit 1050 voyageurs/jours)

 

2/ de garder comme vous vous y êtes engagé, l'infrastructure de la ligne SNCF et de ne pas la déclasser, (contrairement à ce qui a été fait à l'époque avec l'exemple des tramway), car il est évident que nous en aurons besoin dans quelques années...

 

3/ de prendre conscience de l'augmentation de la démographie qui va vite déborder de la Métropole vers la Haute Gironde... (c'est déjà le cas)

 

4/ d'accepter de tenir compte de ces éléments pour réfléchir à ces travaux  et les inscrire dans un futur plan d'aménagement du territoire.

 

 

          PARCE QUE POUR LA HAUTE GIRONDE...POUR NOTRE TERRITOIRE...

                             - c'est VITAL 

                             - c'est la SECURITE et ça LIMITE LES VOITURES

                             - c'est RAPIDE (gain de temps entre 1 h et 1 h 30)

                             - c'est ECOLOGIQUE !

 

La ligne SNCF Blaye - Saint Mariens sera notre colonne vertébrale !

 

Des Etudes Comparatives...

              entre le train et le bus...

Que ce soit l'étude de la Caisse des Dépôts des Territoires qui a traité de l'avenir des "petites lignes" et qui justifie qu'elles ont un avenir pour le développement des territoires ruraux...

ou que ce soit le comparatif de fréquentation entre le train et les bus, le résultat est le même en faveur du train surtout en performances économiques ET écologiques,  à savoir :

1/ Train au bus ... c'est le même confort : FAUX !

2/ l'autocar est aussi rapide que le train : FAUX !

3/ l'autocar est aussi fiable que le train : FAUX !

4/ le coût d'exploitation du train est prohibitif : FAUX !

5/ le train et plus énergivore que le bus : FAUX !

6/ les coûts externes des bus sont négligeables : FAUX !

 

Le détail dans les feuillets ci-dessus ...

Alors OUI ! la réouverture de la ligne SNCF Blaye -Saint Mariens est plus qu'une nécessité ...!